LETTRE DE WALTER BONATTI - Traduction I. Chiari
Dubino, 12 avril 2003
Chère Vaea,

Comme toutes tes représentations picturales, même celle-ci, splendide, affirme et entrelace les sentiments les plus délicats. Toutefois quelque chose de nouveau ressort en transparence , et je me demande si cela est dû au hasard ou non pas plutôt à un inconscient secret.
Je prefère la deuxième option, comme si ton instinct intime avait perçu qu'un jour, Pierre et moi aurions déchiffré le profil de " notre " Mont Blanc à l'intérieur de ta peinture.
Finalement, ta " Femme ensevelie " est enveloppée dans le manteau candide du Mont Blanc, et dans son profil on peut reconnaître, de gauche à droite, l'Aiguille Noire de Peuterey, les Dames Anglaises, l'Aiguille Blanche de Peuterey, le Col de Peuterey, l'Arête de Peuterey, le sommet du Mont Blanc ; et enfin de celui là la crête qui descend vers le Col de la Brenva.
Tout est extraordinaire, Vaea, toi avant tout.
Je t'embrasse avec toute mon affection.

Walter Bonatti
Lettre de Walter BonattiLa femme ensevelie - Tahiti - 1978 - Huile sur toile - 75x46 cm