LA DEPECHE DE TAHITI
LA DEPECHE DE TAHITI (11 juillet 1985)

Toute l'œuvre de Vaea
L'artiste dédicacera vendredi le livre qui lui est consacré
Il y a des livres que j'aime particulièrement bien, ce sont ceux consacrés à l'œuvre d'un artiste. Des maisons d'édition se sont fait une spécialité et proposent ainsi une manière aisée de se composer un petit musée de poche, pliable et rangeable sur une étagère, permis d'évasion à tout moment à portée de main. Or, un matin, Teva arrive chez sa sœur : " Donne-moi tes clichés, je vais en faire un livre ? ". Un livre ?
Voilà qui lui plaît bien à Vaea qui entasse tout dans un immense " classeur " : articles, reproductions, diapos 6 x 6, c'est déjà tout un monument, le press book d'un artiste. Teva a donc fait sa moisson de clichés. Beaucoup sont de lui ou de papa, on aime bien travailler en famille chez les Sylvain... Roger Vadim passe par là, que la maquette inspire ; sur le champ il offre une préface.
C'était il y a un mois. Cette semaine, Pacific Promotion Tahiti, l'entreprise de Teva Sylvain, présente son produit au public et Vaea signera chez Hachette Vaima, à partir de 15h ce vendredi.
Il s'agit d'un beau livre. On retiendra la qualité de la mise en page et de l'impression. On retiendra surtout que ce pari hardi a été entièrement tenu à Tahiti de la première à la dernière page. On se réjouit de cette sortie car Vaea expose à Paris plus souvent qu'à Tahiti et c'est un bon raccourci sur son talent qui se révèle à travers une centaine de reproductions. Elles couvrent une dizaine d'années de travail et de recherche et nous font participer à l'engagement toujours plus profond de Vaea dans son art.
Depuis les rêveries surréalistes des premières toiles aux tifaifai hyperréalistes à la charnière des années 80, des jardins fleuris et enchantés explosant de couleurs aux dernières toiles où se révèle une nouvelle façon, c'est un doux plaisir que de déambuler de page en tableau, de tifaifai en bouquets de burau, c'est ici et ailleurs à la fois et dans ce monde léger Vaea seule peut servir de guide.
Claude MARERE
Le regard du temps ou 'A Gauguin, à mon père'Le marché de UturoaFemme enceinteJardinVanessa