LA DEPECHE DE TAHITI
LA DÉPECHE DE TAHITI, (16 juin 1990)

1ère page : Vaea de retour
Vaea à la galerie " Reva Reva " après deux années d'absence. L'artiste nous revient avec cinq lithographies à tirage limité, extraites de ses plus fameuses compositions comme " Les anges " ou " Venus d'ailleurs ". A noter que quatre signatures sont programmées la semaine prochaine.
Page intérieur : Enfin de retour
Les lithographies de Vaea à la galerie Reva Reva
Deux années d'absence, c'est long pour nous comme pour Vaea, et si nous avons suivi son cheminement artistique à travers les Etats-Unis puis en Métropole, c'est toujours avec immensément de joie que nous retrouvons celle dont le talent et la bonne humeur nous comblent.
Vaea renoue avec Tahiti non sans nous avouer que ses amis lui manquaient. De Paris, elle nous rapporte cinq lithos de grande qualité d'impression (chaque épreuve a nécessité dix huit passages y compris les couleurs transparentes) ce qui leur confère une fidélité de reproduction incomparable.
En ce qui concerne les thèmes, Vaea a choisi cinq titres, cinq compositions qui nous invitent à partager son univers féerique. Avec " L'Amour ", " Les anges ", " Venus d'ailleurs ", " Maima ", " Tane koe no'u ", les connaisseurs et inconditionnels de la peinture de Vaea retrouveront les plus attachantes, les plus mystérieuses, ou les plus poétiques compositions de cette artiste du fenua dont Marie Pascal critique d'art au Figaro Madame écrit : " Vaea est inclassable. Tantôt petite sœur de Gauguin lorsqu'elle rapporte des Iles sous le Vent ces personnages bruns ivres de soleil, tantôt " paysagiste " quand elle saisit la lumière traversant les feuillages touffus. Vaea est changeante et volubile. Elle passe d'un sujet à l'autre, ondule de l'abstrait au figuratif, trempe sa plume dans l'encre ou son pinceau dans la gouache avec la même aisance. Et si le trait change, l'émotion demeure ".
Que ce soit Paul-Emile Victor qui la couvre de louanges, ou Pierre-Jérôme Stirn, chacun est unanime pour reconnaître que depuis vingt ans, cette artiste polynésienne ne triche pas. Vaea est la plus sincère, la plus authentique dans l'œuvre qu'elle élabore, et qui fait d'elle, une vraie peintre de Tahiti, dont la cote est aujourd'hui la plus élevée à juste titre. Les cinq lithographies sont d'ores et déjà disponibles à la galerie " Reva Reva " rue Lagarde.
En outre, le mardi 19 juin et mercredi, jeudi et vendredi 22 juin, Vaea signera ses lithographies et s'entretiendra avec son public et ses nombreux amis. A ne laisser passer sous aucun prétexte.
Christian DUROCHER
Ils sont venus d'ailleursLes angesAmourTane koe no'uTe pafai Tari'a iore ou Maima