LA DEPECHE DE TAHITI
LA DEPECHE DE TAHITI (30 décembre 1994)

Exposition de Vaea Sylvain
La magie a pris fin
Avec cette exposition sur le territoire, Vaea Sylvain a su reconquérir, après de longues années d'absence, le public polynésien grâce à des œuvres au charme d'antan et à des reproductions des objets usuels de la vie.
Vaea Sylvain est une artiste-peintre qui sait dompter les couleurs de la vie et des objets. Après avoir travaillé sur le territoire, Vaea a poursuivi sa vie d'artiste sous d'autres cieux.
Jamais elle n'eut l'idée d'abandonner ses activités picturales et tableau après tableau, elle est devenue une " ouvrière " chevronnée et surtout a acquis une réputation. Cette réputation lui vaudra l'appréciation des médias métropolitains.
Sa spécialité : les objets usuels, mais aussi les scènes de la vie quotidienne d'antan. D'ailleurs, quelques-unes de ses œuvres retracent dans les moindres détails des objets qui existaient dans les îles ou à Tahiti. Nous avons l'exemple des vieilles lampes à pétrole, utilisées au siècle dernier, appelées en langue tahitienne " mori arahu ".
Il y a aussi ces " tifaifai " magnifiquement reproduits, à tel point que l'œil les croit réels. L'hyperréalisme est tout proche.
L'exposition de Vaea a remporté un franc succès et s'est clôturée avant-hier sur des avis unanimes : ses œuvres sont de véritables chefs-d'œuvre. Après avoir peint un millier de tableaux, l'artiste exposera à nouveau dans le sud de la France et peu après dans d'autres pays.
YSR
Lampe rougeLa lune à TemaeVallée